Pages

dimanche 17 décembre 2017

Dimanche matin.



Elle se repose dans l’équilibre de la lumière fine et sauvage, étendue entre hier et demain, sur la lame épuisante de l’existence.
Elle ne peut plus avoir mal car une ombre la protège.
Ses yeux clos, son visage pâle et à demi éteint, laissent rire ses lèvres dans le reflet silencieux d’un rêve certainement délicieux.
Elle est belle, belle à en faire oublier le temps qui passe.
Belle à voir murir mon baiser sur sa bouche offerte dans une moue encore engourdie.



J’aime les dimanches matin… juste mutins.

9 commentaires:

  1. Des mots nostalgiques posés sur la peau de la bien aimée, mais reste le doux parfum d'un amour indélébile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un matin magique... Ah! Le parfum de l'amour!
      Alors le temps s'arrête... un temps seulement.

      Supprimer
  2. Magique dimanche matin où tout est permis avec l'aimé et le temps devient éternel. Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le temps fait une pause, oui.
      Et le jour devient ensoleillé.
      Belle soirée à toi aussi.

      Supprimer
  3. Quand l'amour est au rendez-vous, tout devient merveille et tu sais si bien le dire ! Bonne journée à toi. Amitiés. Joëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a deux moments où les mots viennent facilement: quand le bonheur frappe à la porte, et quand il s'échappe sans crier gare.
      J'aime bien quand il s'invite au petit matin, dimanche ou pas.
      Amitiés.

      Supprimer