Pages

jeudi 5 octobre 2017

L'eau ...



L’eau, généreuse de folie simple.



Lumineuse comme un cœur de femme guettant le frémissement d’un regard d’homme.
L’eau éclaboussant l’espace de sa fraîcheur bruyante.



Une magie fascinante, écumante et joyeuse, blanche, vierge, si facile à toucher…

Alors l’air transporte le soleil jusqu’au gris du ciel, écarte les nuages pour laisser déborder une féérie de couleurs bigarrées.


 
Et puis le calme étendu sur un miroir, entre ciel et montagne, trait d’union en réponse à ton sourire.

L’automne est là, l’avais tu vu arriver ? 
Chutes d'eau à Plitvice, Croatie, septembre 2017.

4 commentaires:

  1. l'automne peut-être mais ta poésie flamboie comme un été.
    Et je m'y plonge, dans ces cascades de mots, avec délices
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dans un bain de jouvence?
      Difficile de mettre des mots sur ces instants si particuliers.
      J'y suis encore.
      Bises en cascade!

      Supprimer
  2. Tous les blogs chantent les louanges de l'automne, toi, en quelques mots, sans abondance de couleurs , tu nous le laisses entrevoir, découvrir, vivre, nous y plonger de façon très sensuelle. Un instant de bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'automne est mutin, et je n'y peux rien...

      Supprimer