dimanche 22 avril 2018

La lumière est passée...



La lumière est passée entre les mailles du filet végétal d’une glycine, posée là, entre le ciel et moi.
Elle est passée comme les jours passent un témoin, pour s’assurer du passage du temps, envers et contre tout.
Enrubannée d’un vide immense, elle semble vouloir se lover en mon devenir.
Elle exhale un capiteux parfum violet et sucré…

Où es-tu mon Amour en ce jour de plénitude affolée ?

Je te respire déjà.
Je te respire toujours quand la lumière prend tout de la vie : les couleurs et les parfums…
Je t’aime quand tu me laisses ta main pleine de ces sucres violets, juste éclaircis d’un chaud rayon de soleil !

Le printemps est là...


Voilà où je respire ces temps-ci, juste entre soleil est bonheur. Toucher la terre pour une douce récompense que ce matin fait de lumière tendre me permets de photographier…
Petite balade au jardin.








 C’est ce qui explique mon absence sur mon blog… Bises!